Le food art s’invite à table

Food Art

Que vous soyez en train de finaliser des dossiers,  de flemmarder sur votre transat un mojito à la main (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé) ou tout simplement vous cherchez comment occuper votre temps, cet article va donner du pep’s à vos journées ensoleillées !

Qui parmi vous a déjà entendu parler de food art ou d’art culinaire pour les francophones ? Cet article vous livre tous les outils pour mieux comprendre ce phénomène et pourquoi pas tester chez vous.

Le Food Art servi sur un plateau d’argent :

Vous êtes en train de vous dire, c’est bien joli le food art mais ça demande du temps et de l’investissement ! Rassurez-vous, nul besoin de dépenser une fortune pour réaliser de belles créations. Les experts en la matière tel que Ida Skivenes vous le diront, ça prend entre 5 à 10 minutes. Certains vouent un véritable culte à cette passion qui attise les convoitises. Manger beau et bon, c’est possible !

Parmi ceux qui excellent dans cet art, une femme du nom de Anna Keville. Cette jeune femme originaire d’Argentine réalise de superbes compositions portant uniquement sur les oiseaux. Flamands roses, rouge-gorges ou encore hiboux, elle nous en fait voir de toutes les couleurs !

anna keville
Les créations bird food d’Anna Keville

Ida Skivenes, norvégienne,  se plaît à faire du food art une véritable passion ! Elle a même écrit un livre recensant ses talents culinaires !

food_ida02
L’esprit créatif d’Ida

Carl Warner, est ni plus ni moins qu’un génie en la matière. Photographe de métier, il crée des paysages uniquement constitués d’aliments tels que des fruits, des légumes, des viandes, du poisson, des fromages, des herbes aromatiques ainsi que des condiments. Aujourd’hui, les foodscapes de Carl sont mondialement reconnus ! Et on comprend pourquoi lorsqu’on admire son travail sur son site.

Autre technique d’art culinaire en vogue, le Food Painting. En effet, Vivi Mac est une artiste française qui reproduit des portraits de célébrités dans une série nommée « Art éphémère ». De plus, elle joue sur les mots : du lait pour Bruce Lee, du Candy Up pour Gandhi…Reste à savoir si tous les produits qu’elle utilise sont consommés ou jetés après utilisation…

Christiam Ramos, quant à lui s’amuse avec des bonbons.  Il refait les portraits de Nicky Minaj, Beyoncé ou encore Mickael Jackson avec toutes sortes de bonbons : de quoi vous rendre addicts comme les accros à Candy Crush Saga.

Hong-Yi, artiste malaisienne, aussi connue sous le nom de RED fait du Food Art son passe-temps favori. Depuis le 8 mars, elle s’est lancée dans le food art. Se retrouvent dans ses assiettes une inspiration artistique passant d’Andy Warhol à Edward Munch. RED est architecte de métier, donc celle-ci sait capter la lumière et possède un sens développé des couleurs.  À savourer sans modération !

RED
« Là-Haut » aux bonbons et à la chantilly et Le Cri d’Edward Munch au bacon, pain et chocolat

Pour les avides de sensations fortes, l’artiste brésilien William Kass rompt avec les codes du genre en mettant en scène les aliments d’une façon on ne peut plus originale. Quand Les fruits du Dragon deviennent des murs d’escalade et les cornets de glace des iceberg, nous avons affaire à un artiste qui fait de ses œuvres de véritables histoires vivantes. En découvrant ses photos, l’émotion gagne du terrain et laisse place à un univers poétique parfaitement mis en scène…Un Food artiste d’exception qui ne vous laissera pas indifférent !

kass

Les bénéfices du Food Art :

Non, le Food Art n’est pas exclusivement destiné aux adultes, les enfants aussi y ont droit ! Comme beaucoup de parents, vous désespérez à l’idée de faire manger des légumes à vos chérubins ? La cuisine créative est le remède à vos soucis. Créez des personnages de dessins animés, des animaux ou des paysages hauts en couleur avec les légumes qu’ils détestent et vous verrez que leurs assiettes seront vides ! Une girafe, un squelette en légumes ou encore une Peggy la cochonne toute de pâtes vêtues, vos enfants en raffoleront !

food art enfants
Pour vos enfants, la fantaisie est de mise !

Une jeune asiatique de 15 ans, atteinte de troubles alimentaires a trouvé un remède efficace pour se donner envie de manger : au lieu de manger des plats basiques monotones, pourquoi ne pas les rendre attrayants en les transformants en œuvres d’art ?

C’est ainsi que la jeune fille poste ses clichés sur Instagram qui l’aident à retrouver goût à la vie ! Ses créations se composent principalement de mets sucrés tels que des gaufres, des pancakes, des fruits frais ou encore du chocolat, son pêché mignon (et celui de beaucoup d’entre nous aussi !) . Depuis, son remède est devenu sa passion, à tel point qu’elle a créé son propre site internet qui compte plus de 90 000 followers .

Voilà, désormais vous avez les clés de compréhension de ce qu’est le food art. Dans les prochains articles, nous pourrons exploiter le sujet plus en profondeur. Alors, n’hésitez pas à nous fournir des suggestions en commentaires !

Bonne lecture 🙂

Notre sélection de la semaine

Petits plaisirs

Tentation Fromage

Food Box

Ma Bière Box

Food Box

La Thé Box

Food Box

Le Petit Ballon

Un commentaire sur “Le food art s’invite à table

  1. Pingback: Récapitulatif semaine du 21-27 juillet : ‹ Digital Food

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *